Dans les médias, Politique

Lancement de mon site pour la campagne des primaires de gauche dans L’Opinion

Marie-Noëlle Lienemann (PS) candidate à l’élection présidentielle

Stéphane Grand – L’Opinion – 08 juin 2016 à 17h08

lancement_site_09-06-2016La sénatrice (PS) de Paris se positionne dans la course à la primaire de gauche… au cas où elle aurait lieu

Top chrono ! Jeudi matin, autour de 9 heures, Marie-Noëlle Lienemann lancera officiellement son site internet (lienemann2017.fr), première pierre de sa candidature pour la présidentielle de l’année 2017. Mercredi soir, la homepage n’offrait qu’une belle vue sur des sommets enneigés que l’on imagine difficiles à gravir… Un site où les Français seront amenés à contribuer à son projet présidentiel, autour de quatre axes : « reconquérir la souveraineté populaire », « relancer l’activité : une relance écologique et sociale pour l’emploi », « assurer l’égalité, la justice et une république sociale » et « soutenir les initiatives et le dynamisme de la société ». Parallèllement, plusieurs délégués locaux vont commencer à animer des cafés-débats un peu partout en France pour recueillir des propositions.

La sénatrice de Paris, elle-même, va commencer une tournée militante, où elle animera aussi des réunion publiques. En mars dernier, l’ancienne ministre de Lionel Jospin avait déjà annoncé sa candidature à des primaires à gauche. Elle franchit un nouveau pas alors que les primaires n’existent toujours pas. Mais le calendrier pourrait devenir favorable pour « Marie-No’ », comme ses camarades la surnomment.

Figure des frondeurs, une des rares au PS a avoir conservé des liens avec Jean-Luc Mélenchon, elle se positionne stratégiquement au sein de l’aile gauche, où les anciens ministres, Benoît Hamon et Arnaud Montebourg, restent encore flous sur leur avenir.

Le PS attend désormais la décision de justice du tribunal de grande instance de Paris, elle interviendra le 15 juin prochain. Trois militants ont effectivement assigné la direction du PS pour qu’elle organise un vote ouvert pour la désignation du candidat à la présidentielle, comme le prévoient les statuts du parti. Par ailleurs, le 18 juin, le Conseil national (le Parlement des socialistes) rendra sa feuille de route définitive sur les primaires. Mais dans l’entourage du premier secrétaire, on cache de moins en moins qu’une primaire pourrait être organisée en décembre prochain.

Marie-Noëlle Lienemann souhaite depuis plusieurs mois que François Hollande ne brigue pas un second mandat :

Marie-Noëlle Lienemann « Ce n’est pas au PS d… par Lopinionfr

Dans un livre programmatique, sorti au début de l’année (Merci pour ce changement !, édition du Moment), la désormais candidate à la présidentielle dressait déjà un bilan très négatif du quinquennat Hollande, tout en élaborant son propre projet. Top chrono, c’est donc parti pour elle.

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.