Actualités, Economie, Europe, Europe, Fiscalité, Industrie, La gauche

« Peut-on parler de Gouvernement européen ? »

13310339_10154038007026049_8627074912693894623_nA la Sorbonne, invitée par l’association « Critique de la raison européenne », et dans le cadre d’un débat avec Bastien Faudot (MRC), j’ai présenté une nouvelle stratégie pour la France en Europe.

13305235_10154038007381049_4462917132925207890_oFace à la montée des menaces nationalistes et autoritaires, je ne crois pas que nous sortirons de la spirale et des impasses actuelles sans une refondation profonde de l’Union Européenne et de la Zone Euro.

Le premier pilier de ce changement de cap est l’arrêt des politiques d’austérité et du pacte de stabilité gravé dans le marbre des traités.

Le second est à coup sûr l’établissement d’un traité anti-dumping, qu’il soit social ou fiscal.

Face à une mondialisation sans règle, l’Europe doit retrouver l’esprit de ses fondateurs avec le principe de la préférence communautaire et le lancement de nouvelles politiques communes et de grands projets industriels. Enfin, il faut exiger des règles d’exceptions, que bien d’autres pays ont su obtenir. Je pense à la protection des services publics ou au régime des aides d’État.

Mais rien ne bougera, si la France, contributrice nette de l’Union européenne n’engage pas un véritable rapport force avec l’Allemagne et ses partenaires conservateurs. Elle doit porter des exigences de réorientation, faire des gestes concrets montrant sa détermination à stopper les dérives actuelles. Ainsi nous devons décider, entre autres, dans notre pays, la suspension de la directive « travailleurs détachés ».

Pour regagner la confiance de nos concitoyens, je propose que nous inscrivions dans la constitution française que tout traité européen doit être ratifié uniquement par un référendum. Il y a désormais un impératif, restaurer la souveraineté populaire. Ici en France, mais aussi en Europe.

13308503_10154038007396049_8597334338795574230_o

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.