Actualités, La gauche

Aujourd’hui, tout commence !

MNL_BH_La_Rochelle_11-09-2016

L’élection de Benoît Hamon à la primaire de la gauche dimanche dernier change complètement la donne de l’élection présidentielle.

En sanctionnant les orientations libérales du quinquennat et la pratique gouvernementale de Manuel Valls, les électeurs ont clairement opté pour le choix de la fidélité aux valeurs et à la mission historique de la gauche : le progrès social.

Ce vote légitime notre action dès 2012 en faveur du respect des engagements qui avaient été pris devant les Français. C’est au sein même de la gauche que s’est exprimé la volonté d’une alternative aux dérives de ces dernières années et sans attendre une défaite annoncée.

C’est un atout précieux qui permet de conjurer le fossé entre notre base sociale et ses dirigeants, mais aussi la fracture entre deux gauches que certains décrivaient étanches irréconciliables.

On se tromperait à considérer que ce vote n’a été qu’un vote sanction. C’est d’abord un vote d’espoir :

  • celui d’un projet alternatif, crédible et résolument offensif pour anticiper et maîtriser les évolutions de notre époque
  • celui du rassemblement rendu à nouveau possible de la gauche et des écologistes. Et, pour le moins dès à présent, la possibilité d’une nouvelle dynamique unitaire.
  • celui du renouveau, renouveau du projet, renouveau des pratiques politiques et démocratiques

Aujourd’hui, tout commence et l’essentiel est devant nous.

D’abord rassembler. Rassembler les socialistes, rassembler largement la gauche et les écologistes… Au fond, l’un et l’autre sont inséparables car le rassemblement des socialistes ne saurait se concevoir en vase clos. Il nous faut nous déployer vers les français.

La première étape à engager immédiatement c’est de parler du fond, du cap stratégique et des propositions que nous voulons présenter aux Français. Travailler aux grands axes de ce qui fonderait une plateforme commune de gouvernement. C’est ce à quoi s’attelle Benoit Hamon.

Un élan unitaire doit se lever dans le pays ; chacune et chacun d’entre nous, dans sa commune, dans le lieu de ses engagements, peut prendre des initiatives, en associant des militants des différents horizons de la gauche en faveur du rassemblement. L’avenir de la gauche nous concerne tous.

Enfin, il y a le fond du projet et là aussi il faut mettre en lumière ce qui fédère. Ce qui fédère les forces de gauche et écologistes mais aussi le présent et l’avenir. La plateforme gouvernementale et législative que nous défendrons, alliera les réponses immédiates aux attentes des Français, du pays et ouvrira une voie nouvelle pour la société. La gauche concrète et un futur désirable !

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.