Dans les médias, Economie Emploi, Politique

Budget européen, PAC, Services publics – « Tout est politique » sur France Info le jeudi 3 mai 2018

Les agriculteurs sont-ils les grands oubliés de la République ? Cette question se pose très concrètement après la proposition de la Commission européenne de baisser de 5 % le budget de la politique agricole commune (PAC). La France est le premier bénéficiaire de la PAC. Les agriculteurs français reçoivent 9 milliards d’euros de l’Europe, contre 6,4 pour l’Allemagne et 6 pour l’Espagne.

J’en débattais hier soir sur France Info avec Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’alimentation, Pierre Person, député LREM de Paris, Valérie Debord, vice-présidente LR de la région Grand-Est, et Frédéric Dabi, directeur général de l’IFOP.

J’ai pu également rappeler qu’au-delà de la question agricole la situation des services publics sur les territoires, notamment les territoires ruraux, continuaient de s’aggraver fortement.

De même, j’ai pu expliquer comment Emmanuel Macron reprend avec le service public ferroviaire la tactique de Margareth Thatcher voici 35 ans avec les mineurs ; il s’appuie également sur une forte désinformation de l’opinion publique : prétendue inéluctabilité de l’ouverture à la concurrence, évitement de la question de la dette, menaces réelles de privatisation à terme…

J’ai enfin dénoncé la stratégie de communication du Président de la République et de l’exécutif qui tentent d’assimiler leurs opposants aux extrêmes pour décrédibiliser toute opposition à leur politique néolibérale inacceptable.

Nous avons enfin abordé l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. Je pense qu’il n’était pas nécessaire et utile que le Président de la République se rende sur « Le Caillou » à quelques mois du référendum d’autodétermination pour ne rien dire sur l’avenir de l’archipel.

Retrouvez ci-dessous l’enregistrement audio.

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.