Actualités, Economie, Parlement

L’exécutif abuse les Français sur les salaires

Suite aux annonces du Président de la République le lundi 10 décembre 2018 à 20h00, l’organisation du débat budgétaire au Sénat a été modifié à la demande du gouvernement pour en tenir compte.

Je suis donc intervenue en séance le mardi 11 décembre vers 15h45 pour dénoncer les faux-semblants d’Emmanuel Macron : il n’y aura pas d’augmentation des salaires, pas d’augmentation du SMIC (au-delà de la revalorisation légale du 1er janvier à hauteur de l’inflation) mais de la prime d’activité financée par les contributions des Français et dont le versement aux salariés est soumis à une logique bureaucratique qui en rend l’effet particulièrement incertain.

Les Français demandent que l’on rémunère dignement leur travail ; il est urgent d’apporter de vraies réponses aux attentes légitimes de nos concitoyens.

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.