Bons points à Bertrand Delanoë : l’engagement d’une régie publique municipale pour l’eau. Généralisons cette démarche !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bertrand Delanoë a annoncé que les contrats de délégation de services publics pour l’eau s’achevant en 2009, il s’engageait à organiser une régie municipale publique. Très bien.

Je défends depuis longtemps la nécessité de restaurer partout la gestion directe par la puissance publique et qu’à défaut de nationaliser les entreprises de services de l’eau, le retour en régie locale était une démarche à soutenir et à généraliser. Chaque fois qu’une collectivité a pris cette décision, elle a fait de substantielles économies. Comme maire d’Athis-Mons, j’avais fait ce choix pour l’assainissement (l’eau potable n’étant pas de la compétence de la commune), nous avions amélioré le service et gagné chaque année plusieurs millions de francs (à l’époque). Le département des landes a, quant à lui, mené un combat exemplaire en instituant des subventions incitatives et différenciées en faveur de cette gestion directe.

Alors, il faut que pour les municipales, toutes les listes de gauche s’engage à restaurer cette gestion  de l’eau en régie. Il n’est pas normal que des entreprises accumulent d’importants profits sur la gestion d’un bien public commun, l’eau,  alors que dans le même moment l’argent manque pour restaurer partout le bon état écologique de cette ressource naturelle vitale !

LES DERNIERS ARTICLES