SNCF

Première soirée de débat sur les ordonnances SNCF au Sénat – 29 mai 2018

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Première soirée, hier mardi 29 mai, d’examen en séance au Sénat des ordonnances sur la SNCF.

Avec le groupe socialiste & républicain conduit par Olivier Jacquin, sénateur de Meurthe-&-Moselle, je me suis vivement opposée à la transformation de la SNCF en société anonyme.

Non seulement c’est inutile – même si le principe d’ouverture à la concurrence était accepté – mais c’est également dangereux, car cela ouvre le risque d’une privatisation partielle.

Le gouvernement s’en défend, évidemment… Promesses, promesses ! L’expérience nous a appris qu’elles n’engageaient que ceux qui y croyaient : en 2006 Nicolas Sarkozy se défendait de la même manière quand Gaz de France fut transformé en SA, la privatisation partielle a bien eu lieu entre temps.

Je suis ensuite intervenue pour défendre plusieurs amendements à l’article 1er A, afin d’éviter que les salariés des filiales de la SNCF se retrouvent avec des conditions sociales inférieures à celles du groupe.

LES DERNIERES VIDÉOS

50 ans après le manifeste des 343, beaucoup reste à faire en France

Première soirée de débat sur le projet de loi « séparatisme »

Il faut une stratégie de confinement territorialisé