Chanvre

Il faut une législation adaptée au développement de la filière chanvre en France

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

J’intervenais jeudi 17 novembre 2022 vers 11h15 pour son groupe parlementaire en introduction au débat sur la proposition de résolution portant sur le développement économique de la filière du chanvre en France et l’amélioration de la réglementation des produits issus du chanvre.

La proposition de résolution présentée par le groupe écologiste du Sénat a pour but de favoriser la filière chanvre et d’obtenir enfin une réglementation des produits issus du chanvre comme le CBD (produit non stupéfiant) claire et conforme aux normes européennes. Bien des propositions ont été faites pour accentuer le développement de la filière dans le domaine des bâtiments (matériel bio sourcés), du textile et pour soutenir la recherche et les investissements dans ce domaine extrêmement prometteur de la transition énergétique.

Le point le plus discuté concerne la réglementation du CBD au sujet duquel le gouvernement entretient une confusion entre l’usage du cannabis comme stupéfiant et l’usage du CBD, lui aussi issu du chanvre mais d’une variété différente avec des teneurs infimes en THC. Cette vision restrictive de la réglementation française, par ailleurs suspendue par le Conseil d’État, n’est pas conforme à la réglementation européenne et a pour conséquence que la consommation de CBD en France se fait avec des produits étrangers et freine le développement d’une filière qui pourrait créer de nombreux emplois et répondre aux besoins de développement de notre agriculture.

LES DERNIERES VIDÉOS

Retour sur les débats de la première partie du projet de loi de finances pour 2023 (recettes)

Retour sur les débats du PLFSS 2023 : rien de sérieux sur les déserts médicaux !

Le développement des énergies renouvelables avance, mais la tutelle du marché lui nuira