Actualités, Questions écrites au gouvernement, Santé Social, Sénat

Etat réel de préparation du pays en cas d’une éventuelle deuxième vague épidémique de CoVid-19 – Question écrite – vendredi 17 juillet 2020

Mme Marie-Noëlle Lienemann attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l’état de préparation du pays en cas d’une éventuelle deuxième vague épidémique.
En effet, le Président de la République a indiqué que notre pays était prêt à faire face à une nouvelle vague. Cependant au regard de l’expérience récente, nos concitoyens doutent de la réalité de ces allégations. Il apparaît plus que jamais nécessaire que le gouvernement apporte aux Français et à la représentation nationale des éléments précis et chiffrés sur la situation de préparation en cas de regain de la pandémie.

Madame Lienemann demande donc à M. le ministre des solidarités et de la santé des réponses précises, argumentées et chiffrées sur les interrogations suivantes :

  • De combien de masques, des différentes types, le pays dispose-t-il en stock ? Quelle est la durée permise par ces stock pour la fourniture de masques pour nos concitoyens, pour les établissements hospitaliers et médico-sociaux, pour les services publics ?
  • Dans le même esprit, quels sont aujourd’hui nos stocks pour les surblouses, gants, gels hydroalcooliques, matériels respiratoires adaptés à cette maladie, médicaments anti-douleurs et anesthésiques, et combien de temps nous permettent-ils de tenir ?
  • Après avoir à nouveau décidé de réduire le nombre de lits de réanimation, de combien de lits de réanimation disposons-nous aujourd’hui précisément dans notre pays ?
  • Après avoir annoncé que nous serions en mesure de tester 500.000 à 700.000 personnes par semaine, il apparaît qu’il n’y aurait que 350.000 tests par semaine. Pouvez-vous indiquer le nombre précis de tests hebdomadaires réalisés dans le pays ? Pouvez-vous indiquer comment le gouvernement compte enfin agir pour atteindre l’objectif annoncé de 700.000 tests ?

Enfin, Madame Lienemann demande à M. le Ministre des solidaires et de la santé comment le gouvernement compte enfin – l’état d’urgence sanitaire étant terminé – informer et associer sérieusement et concrètement le parlement sur l’ensemble de ces sujets pour que celui-ci puisse assumer correctement sa mission de contrôle et de suivi de la mise en œuvre de l’action publique, y compris de manière territorialisée, face à la maladie.

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.