Dans les médias, Politique

Emission spéciale de Public Sénat sur l’élection du président du Sénat

Le Sénat vient de connaître un renouvellement par moitié. Gérard Larcher a été réélu pour 3 ans à sa présidence. J’étais l’invitée de l’émission spéciale de Public Sénat consacrée à cette journée de reprise des travaux.

J’ai tenu tout d’abord à souligner qu’il ne faudrait pas faire croire aux Français qu’il n’existe pas un vrai débat d’orientation politique au Sénat. Avec les parlementaires de gauche, il faut incarner une volonté d’alternative républicaine, écologique et sociale.

J’ai également mis en garde contre la tendance, constatée partout en Europe et aussi en France, à l’émiettement régional. La question est évidemment biaisée quand la République ne répond pas aux défis d’un territoire et laisse s’installer l’idée durable qu’elle est vulnérable et que les habitants se débrouilleraient mieux sans les autres. Je ne crois pas à la différenciation que certains veulent instaurer dans le domaine législatif ; par contre, elle est convaincue qu’il faut savoir faire preuve de plus de souplesse dans le domaine réglementaire.

J’ai enfin pointé que le gouvernement n’avait pas assez travaillé en concertation avec les élus locaux pour faire face à la crise sanitaire ; c’est en train de changer mais un peu tard. Si la population ne perçoit pas la pertinence des mesures prises, on ne peut pas réussir. J’ai rappelé que depuis six mois, l’exécutif n’avait pas profité de la crise pour réparer ses erreurs et les précédentes concernant l’hôpital, en créant durablement des lits de réanimation et les postes nécessaires.

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.