Actualités, Fiscalité

Les choix du gouvernement sont mauvais pour le pouvoir d’achat des Français

Intervention en séance publique au Sénat en milieu d’après-midi le vendredi 24 novembre 2017

MNL_pouvoir_achat_PLF_24-11-2017À chaque annonce du gouvernement ou du président, on nous promet de donner du pouvoir d’achat à nos concitoyens. Cependant au-delà des discours, quand on fait la somme des dispositions fiscales, on constate que :
• les entreprises vont voir leurs impôts baisser de 5,3 milliards d’euros,
4 milliards de montée en puissance du CICE + 1,2 milliards de baisse d’impôt sur les société + 0,1 milliard d’allégement de la taxe sur les salaires = 5,3 milliards d’euros
• les 20 % de Français les plus riches vont bénéficier d’un allègement fiscal à hauteur de 4,5 milliards d’euros
3,2 milliards de baisse d’ISF + 1,3 milliards grâce à la flat tax = 4,5 milliards d’euros
• les 80 % de personnes physiques qui ne sont pas les plus riches vont, quant à elles, payer, globalement, 200 millions d’euros d’impôts supplémentaires !
3 milliards par la baisse de la taxe d’habitation + 1 milliard de réduction d’impôt -3,7 milliards dû à la fiscalité énergétique -0,5 milliard (divers)= -0,2 milliard d’euros.
Que l’on ne nous raconte donc pas de bobards ! L’essentiel des catégories populaires de ce pays et les classes moyennes n’auront pas d’amélioration de leur pouvoir d’achat mais bien une baisse !

Copyright © 2012 Marie-Noëlle Lienemann. Tous droits réservés.